La ministre du Travail a annoncé la mise en place d’une prime de 1000 euros destinée aux demandeurs d’emploi qui acceptent de se former à un métier dans un secteur en tension, jeudi 7 octobre sur la chaîne de télévision BFM.  

« On veut que les demandeurs d’emploi bénéficient de la dynamique de la reprise », a expliqué la ministre.

Expliquant la démarche du gouvernement, Elisabeth Borne a précisé : « On émet en place une prime de 1000 euros, la moitié sera versée au début de la formation, la moitié à la fin, pour inciter les demandeurs d’emploi à aller vers ces métiers qui recrutent et pour lever les freins financiers pour se former, comme par les coûts pour se déplacer. »

Cette annonce s’inscrit dans le droit fil du « plan de réduction des tensions de recrutement »  présenté par le Premier ministre, lundi 27 septembre. Ce dernier vise à former 1,4 million de demandeurs d’emploi et 350 000 salariés d’ici à fin 2022. Une enveloppe de 800 millions d’euros sera affectée à ce plan.

 

Source : Centre Inffo

Par  – Le 12 octobre 2021.